«

»

Imprimer ce Article

“Je suis surtout frappé par l’insécurité sociale” NR 21/01/2012

Jean-Claude Bonnefon est conseiller municipal de Poitiers délégué à la prévention de la délinquance.

Jean-Claude Bonnefon est conseiller municipal de Poitiers délégué à la prévention de la délinquance.

La délinquance ne fait plus de chiffres

« On ne peut envisager de lutter contre l’insécurité sans avoir une véritable politique de prévention », estime Jean-Claude Bonnefon. « À ce titre, il existe une coproduction de la prévention et de la sécurité entre la ville de Poitiers et la police nationale. Nous sommes liés par une convention de partenariat. Le point d’attention, aujourd’hui, porte sur les jeunes en décrochage scolaire qui galèrent, qui sont en situation d’échec. La présence d’éducateurs spécialisés dans les quartiers est essentielle. »
L’élu poitevin ajoute que la « précarité sociale » est à l’origine de nombreux problèmes de sécurité : « Je suis surtout frappé par l’insécurité sociale davantage que par l’insécurité au sens du ministère de l’Intérieur ; l’absence de ressources et de perspectives est un facteur de conflit. Ce n’est pas un hasard si les violences aux personnes augmentent. Pour ce qui concerne les maltraitances des enfants, je crois aussi que l’accompagnement de la fonction parentale est important. »

Lien Permanent pour cet article : https://www.antirep86.fr/2012/01/21/je-suis-surtout-frappe-par-linsecurite-sociale-nr-21012012/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*