«

»

Imprimer ce Article

Le squat du 5 novembre 2011, 144 avenue de Nantes à Poitiers

15:03 – samedi 05 novembre 2011

40 personnes placées en garde à vue

Vingt-quatre fonctionnaires de police et gendarmes ont expulsé, aujourd’hui, quarante personnes d’une maison bourgeoise, sise 144 avenue de Nantes à Poitiers. Tous les occupants ont été embarqués au commissariat central et placés en garde à vue. La police est intervenue dans le cadre de la procédure de flagrant délit, suite aux appels de riverains qui ont vu escalader l’enceinte de la bâtisse. La mairie, propriétaire de la résidence qui sera détruite dans la perspective du projet du viaduc des Rocs, a porté plainte. Alain Claeys a déclaré suite à cet incident que la maison «sera murée».

La Nouvelle République – Centre Presse

13:01 – samedi 05 novembre 2011

Expulsés pour avoir manifesté contre Vinci

Plusieurs personnes ont été expulsées, il y a moins d’une heure, à la suite de l’intervention d’un important dispositif policier au 144, avenue de Nantes à Poitiers. Ce matin, les manifestants avaient investi l’habitation vouée à la destruction dans le cadre des travaux de la future passerelle et déployé une banderole sur laquelle figurait le slogan « Vinci hors de nos vies ». Selon des témoins, les manifestants auraient indiqué que «leur action prendrait fin dimanche soir.»

La Nouvelle République – Centre Presse

Lien Permanent pour cet article : https://www.antirep86.fr/2011/11/05/le-squat-du-5-novembre/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*