«

»

Imprimer ce Article

Les nomades sont-ils traités comme tout le monde ? NR 15/11/2010

Invité du Forum antirépression de Poitiers ce week-end, l’historien Xavier Rothéa a évoqué l’évolution des relations entre l’État et les gens du voyage.

Depuis quand les gens du voyage font-ils l’objet de lois particulières en France ?
“Depuis 1895 et le premier recensement des populations dites tsiganes.Ensuite il y a eu, en 1912, l’instauration d’un carnet anthropométrique pour les nomades, qui devait porter leurs empreintes digitales. Enfin,la loi du 3 janvier 1969, toujours en vigueur, a mis en place le carnet de circulation, à faire viser tous les trois mois par les autorités.
Ce qu’on sait moins, c’est que cette loi conditionne l’inscription sur les listes électorales à trois ans de rattachement ininterrompu dans la même commune. Où encore qu’elle fixe le pourcentage maximum de gens du voyage à 3 % de la population d’une commune. La Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité) s’est d’ailleurs saisie de cette loi qu’elle considère comme discriminante.
Selon vous, ces lois démontrent une volonté
de contrôle.
Les lois ont évolué. Mais cette population reste, pour l’État, un moyen de faire de la politique sécuritaire à moindre frais. On dénonçait les voleurs de poules il y a un siècle, on montre du doigt les propriétaires de Mercedes aujourd’hui. On stigmatise une communauté qui, au final, ne pose pas plus de problème que ça, notamment en raison de son faible nombre. Cet été, en amalgamant gens du voyage et Roms étrangers, le pouvoir actuel n’a fait que reproduire des séquences historiques qu’on avait déjà connues. De tout temps, La volonté de contrôle social et spatial des nomades n’a pas cessé de tenailler l’État.”
Xavier Rothéa enseigne l’histoire-géo à Nîmes, mène des recherches universitaires sur l’histoire contemporaine des populations romanies. Ila publié “France, pays des droits des Roms ?” en 2003 (édition épuisée, mais disponible sur internet).

Propos recueillis par Philippe Bonnet

Lien Permanent pour cet article : https://www.antirep86.fr/2010/11/15/les-nomades-sont-ils-traites-comme-tout-le-monde-nr-15112010/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*