«

»

Imprimer ce Article

Nicolas Sarkozy impose sa vision d'”un Internet civilisé” à Bernard Kouchner Nouvelobs.com 22-10-10

Nicolas Sarkozy impose sa vision d'”un Internet civilisé” à Bernard Kouchner

Nicolas Sarkozy et Bernard Kouchner (AFP)

Nicolas Sarkozy et Bernard Kouchner (AFP)

Le chef de l’État souhaite faire de la conférence internationale, voulue par son ministre sur la liberté d’expression sur Internet, “une vitrine des dispositifs répressifs français”.

Nicolas Sarkozy a décidé de mettre son grain de sel dans la conférence internationale consacrée à la liberté d’expression sur Internet qu’est sur le point de convoquer son ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, selon une lettre adressée à son ministre que diffuse la Quadrature du net, jeudi 21 octobre.

Sur le même sujet

Le chef de l’État voit d’un œil circonspect cette conférence en faveur d'”un Internet universel, ouvert, fondé sur la liberté d’expression et d’association, sur la tolérance et le respect de la vie privée”, comme le plaidait Bernard Kouchner dans une tribune du Monde.

Nicolas Sarkozy a ainsi mis les points sur les “i” en rappelant son “objectif de bâtir un internet ‘civilisé’“. Le chef de l’État réaffirme son discours sécuritaire : “Il ne serait pas convenable que l’Internet se développe comme une zone de non-droit, que nos efforts pour mieux réguler l’économie s’arrêtent au monde de l’Internet”.

“Une instrumentalisation honteuse de la diplomatie française”

Dans cette lettre, Nicolas Sarkozy affirme que cette conférence doit être “l’occasion de promouvoir les initiatives de régulation équilibrées prises par la France au cours des trois dernières années, en particulier la loi Hadopi dans le domaine du droit d’auteur”.

La Quadrature du Net estime que le Président essaye de “transformer la conférence en une vitrine des dispositifs répressifs français et d’empêcher qu’elle débouche sur une affirmation solide de la liberté d’expression sur Internet comme condition de la démocratie”.

Interrogé par Nouvelobs.com, le porte-parole de la Quadrature du net, Jérémie Zimmermann, parle d'”une instrumentalisation honteuse de la diplomatie française”. “Sarkozy essaye d’exporter sa vision répressive et rétrograde de l’Internet. Les citoyens de tous les pays devraient s’inquiéter de cette manœuvre et rester vigilants”, conclut-il.

(Nouvelobs.com)

Lien Permanent pour cet article : https://www.antirep86.fr/2010/10/22/nicolas-sarkozy-impose-sa-vision-dun-internet-civilise-a-bernard-kouchner-nouvelobs-com-22-10-10/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*