«

»

Imprimer ce Article

Répression à Saint-Nazaire – 23 septembre 2010

Heurts avec la police à Saint-Nazaire

AFP 23/09/2010

Heurts avec la police à Saint-Nazaire

Heurts avec la police à Saint-Nazaire

Un policier a été blessé et cinq personnes interpellées à la suite de heurts entre manifestants et forces de l’ordre à la fin du rassemblement pour la défense des retraites aujourd’hui à Saint-Nazaire, a-t-on appris auprès de la police.

Les échauffourées ont éclaté vers 16H30 quand une centaine de personnes ont lancé des cannettes de bière et des pierres en direction de la sous-préfecture, alors que le cortège se dispersait, a constaté un correspondant de l’AFP. Les policiers ont alors chargé à plusieurs reprises les manifestants, faisant usage de gaz lacrymogènes, avant que le calme ne revienne vers 18H00, selon cette source.

La manifestation organisée à Saint-Nazaire dans le cadre de la journée nationale de mobilisation a rassemblé 10.000 personnes selon la police, 20.000 selon les syndicats.

60 000 manifestants en Loire-Atlantique et des incidents à Saint-Nazaire

saint-nazaire.maville.com 24 09 2010

60 000 manifestants en Loire-Atlantique et des incidents à Saint-Nazaire

60 000 manifestants en Loire-Atlantique et des incidents à Saint-Nazaire

Dans le département, encore une forte mobilisation contre les réformes des retraites malgré un léger recul. À Saint-Nazaire, des incidents ont marqué la fin du cortège.

17 000 personnes sont descendues dans les rues de Saint-Nazaire. Soit à peine moins qu’au début du mois. Mais la manifestation s’est moins bien terminée. Au moment de la dispersion, devant les grilles de la sous-préfecture, les projectiles n’ont pas tardé à voler : pierres, canettes ou fusées éclairantes. Des poubelles ont été incendiées. En quelques minutes, le paysage a changé. Les policiers en veille à l’intérieur du bâtiment ont jeté les premières bombes lacrymogènes tandis que d’autres prenaient rapidement position dans les rues adjacentes. Une demi-heure plus tard, le groupe de fauteurs de trouble était repoussé et maintenu à l’écart de la sous-préfecture. Pendant les deux heures qui ont suivi, le face-à-face s’est poursuivi dans les rues du centre-ville et aux abords du centre commercial Ruban bleu, au milieu des consommateurs qui poursuivaient leur shopping et des lycéens qui sortaient de cours. Le centre-ville a retrouvé son calme vers 18 h 30. Un policier a été légèrement blessé et sept manifestants interpellés.

Affrontements entre policiers et manifestants à Saint-Nazaire: 1 policier blessé, 5 interpellations

lepost.fr 23/09/2010

À Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, un des bastions historique du syndicalisme, ils étaient, ce jeudi, selon les sources, entre 10.000 et 20.000 manifestants à battre le pavé contre la réforme des retraites voulue par le gouvernement.

Vers 16h 30, aux abords de la sous-préfecture, des échauffourées ont éclaté entre une centaine de manifestants et les forces de l’ordre. Face aux manifestants qui leur lançaient des cannettes et des pierres, les policiers ont riposté avec des jets de gaz lacrymogènes. A plusieurs reprises, les forces de l’ordre ont chargé les manifestants. Au cours de ces affrontements, un policier a été blessé.

par Alain Bertho le 24 septembre 2010.

Lien Permanent pour cet article : https://www.antirep86.fr/2010/09/25/repression-a-saint-nazaire-%e2%80%93-23-septembre-2010/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*