Trois mois ferme pour le SDF NR 05-02-10

David n’est pas présent à l’audience. Il a disparu de la circulation. Même son avocat n’a “plus de nouvelles de lui”.Pourtant, hier, la cour d’appel se (re) penchait sur le cas de ce SDF de 28 ans, qui le 19 août 2009 a proféré des insultes et des menaces de mort à l’encontre d’un policier dans les rues piétonnes de Poitiers.

Peine marquante

Selon le policier et deux de ses collègues, David l’aurait traité de fasciste et de raciste et l’aurait menacé : “Je connais tes enfants, ta voiture et ton domicile : tu vas voir”.
Le 13 octobre, le tribunal correctionnel condamne le SDF à trois mois de prison avec sursis et 140 h de TIG (travail d’intérêt général). Pas suffisant aux yeux du ministère public qui a décidé de faire appel. “C’est la 9e affaire de ce type. Il n’a que faire des condamnations contre lui” proteste, Jean-Claude Belot, l’avocat général, qui réclame une “peine réellement marquante”. La cour d’appel l’entend : trois mois ferme.

B.D.

Lien Permanent pour cet article : https://www.antirep86.fr/2010/02/05/trois-mois-ferme-pour-le-sdf-nr-05-02-10/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*