«

»

Imprimer ce Article

Communiqué de presse (26-04-09)

Jeudi soir dernier (23 avril 2009), une quarantaine de militants associatifs et politiques ont décidé de se réunir pour réagir contre la répression croissante des mouvements sociaux. Ils sont indignés par les différentes répressions dont ils ont eu connaissance : gazages, arrestations, procès de lycéens en fin d’année scolaire dernière, procès et condamnations d’étudiants ces derniers jours à Poitiers, militant syndical de Deshoulières qui se suicide, répressions durant la visite du président de la république à Châtellerault, délit de solidarité envers ceux qui aident les sans papiers, répressions à Strasbourg lors du sommet de l’Otan, plaintes contre les ouvriers qui séquestrent leurs patrons…

Ils ont aussi précisé qu’ils étaient très préoccupés par les multiples lois qui ont été votées (comparution immédiate, peines plancher…) ou qui sont en préparation (sur les bandes, contre les cagoules dans les manifestations…) et qui dénotent ce que Laurent Mucchielli nomme La frénésie sécuritaire, frénésie qui a pour premier objectif d’installer un climat de méfiance et de peur afin de faire taire toute révolte, toute contestation.

Après un tour d’horizon, et vu le constat que les méthodes appliquées aux “voyous”, sont dorénavant appliquées aux militants, il a été décidé collectivement de créer un Comité Poitevin contre la Répression des Mouvements Sociaux. Ce comité aura pour mission dans un premier temps de conscientiser sur l’étendue de cette frénésie sécuritaire et de mobiliser le plus largement possible contre cette dérive autoritaire. Un blog a été proposé à cet effet (http://antirepression.unblog.fr). Il a été décidé aussi de rester vigilants, de mobiliser et de participer systématiquement aux manifestations de soutien durant les procès qui vont avoir lieu.

Dans l’immédiat, le Comité Poitevin Contre la Répression des Mouvements Sociaux appelle tous ceux qui se sentent concernés par l’augmentation de la répression à participer masqués au défilé du 1er mai afin de protester contre le projet de loi que veut faire Mme Alliot Marie contre les cagoules dans les manifestations. Il appelle aussi à participer aux actions que le Comité Interluttes, qui était présent en nombre à notre réunion, proposera toute la journée à la suite de la manifestation du 1er mai : un forum ouvert à tous ceux qui souhaiteraient s’exprimer, des animations et des films.

Lien Permanent pour cet article : https://www.antirep86.fr/2009/04/26/communique-de-presse-26-04-09/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*