«

»

Imprimer ce Article

15 gardes à vue ce 01/12 pour dégradation d’un local de Vinci Indymédia Nantes 01-12-11

Ce matin, plus d’une quinzaine d’arrestations ont eu lieu dans le 44, suite à une plainte de Vinci pour dégradation d’un de ces locaux. Vinci se plaignant d’en avoir pour 40000 euros de dégâts.

Pauvre petite multinationale aux sales bénéfices !

Pour rappel de l’action : http://zad.nadir.org/spip.php?article106

Les camarades auraient ainsi été identifiés à cause de caméras de vidéo-surveillance, et parce qu’ils/elles avaient le visage découvert. (c’est ce que les flics ont dit à un camarade arrêté).
Un membre du clca est aujourd’hui à la gendarmerie de St père en retz, les autres camarades arrêtés auraient été emmenés au comico de Waldeck Rousseau.

Nous pouvons nous montrer solidaires avec nos camarades :
– en appelant les commissariats concernés : 02.40.37.21.21 pour le commissariat central de Waldeck Rousseau
et 02 40 21 70 13 pour la gendarmerie de Saint-Père en Retz
– en allant prendre des nouvelles directement à Waldeck ou à Saint-père en retz et en relayant l’info.
Plus de nouvelles dès que possible.

Solidarité avec nos camarades !
Un membre du collectif de lutte contre l’aéroport de NDDL

petites infos

author par un membre du clcapublication date jeudi 01 décembre 2011 – 20:57Notifier cet article/commentaire aux moderateur-ice-sde notre côté le camarade arrêté a été libéré.
Il passe au tribunal le lundi 13 février 2012 au tribunal correctionnel de Nantes pour dégradation en réunion et refus de prélèvement ADN.
Ce serait donc aussi le cas pour les 4 autres camarades qui ont reconnu les faits. (l’avocat ayant déclaré au camarade que si il ‘avouait pas et vu le dossier, il risquait sérieusement la détention provisoire ! )

Concernant le camarade qui n’a pas reconnu les faits, on a pas de nouvelles.

S’agissant du chiffre des 15 interpellations, il n’était pas bidon puisque les flics en ont parlé au camarade et que l’avocat aussi s’est renseigné. En déduction de l’info avancée par ouest torche (à vérifier), ils n’auraient pour l’instant pas réussi à choper (ou pas encore voulu choper) les
9 autres camarades soupçonnés de dégradations sur le local. Ce qui est en même temps inquiétant et soulageant (à voir en fonction de l’évolution de la situation).

En tout cas cette affaire est complètement dingue et clairement politique puisque le comissaire-enquêteur qui interrogeait le camarade a avoué que c’était parce qu’il s’agissait de Vinci que l’affaire était aussi disproportionné (le flic ayant aussi déclaré qu’il avait d’autre chats à fouetter !)

Les tenants et aboutissants de cette rafle ne sont pas encore établis mais on peut déjà dire qu’il s’agit clairement de casser les militant-e-s un peu plus radicaux/alles de la lutte !

Merci aux verts pour leur accord qui a permis au PS et à Vinci d’avoir le champ libre pour la répression à tout va !
En même temps les choses sont plus clairs, et cela nous détermine à nous battre avec plus de rage et de joie contre ce projet, qui est clairement stratégique pour des gens bien placés et friqués (pour preuve les abus policiers importants depuis un an sur le 44).

La lutte continue ! Et avec encore plus de rage au ventre !

Lien Permanent pour cet article : http://www.antirep86.fr/2011/12/01/15-gardes-a-vue-ce-0112-pour-degradation-dun-local-de-vinci-indymedia-nantes-01-12-11/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*