«

»

Imprimer ce Article

Précisions concernant ma démission de la présidence du Centre Socioculturel des 3 Cités et le prêt de la salle place de France pour le Forum antirépression par Jean-François Chazerans

L’article de la Nouvelle République

Le centre socioculturel sans président NR 18/11/2010 05:27

Lundi soir, à l’issue d’un conseil d’administration, le centre socioculturel des Trois-Cités a pris acte de la démission de son président, Jean-François Chazerans. Ce dernier, par ailleurs l’un des principaux animateurs du Comité poitevin contre la répression des mouvements sociaux, avait projeté dans un premier temps d’accueillir le week-end dernier au centre socioculturel un forum anti-répression. Une “confusion des genres” selon la mairie qui avait demandé que la manifestation se tienne dans un autre lieu (NR du 14 novembre)
Le centre socioculturel indique qu’il communiquera ultérieurement sur la nouvelle organisation envisagée après le “départ” de son président.


Précisions concernant ma démission de la présidence du Centre Socioculturel des 3 Cités et le prêt de la salle place de France pour le Forum antirépression par Jean-François Chazerans

Une précision je n’ai pas démissionné à cause d’une bien étrange “confusion des genres” qui ne semble avoir de sens que dans l’esprit du maire de Poitiers et de quelques conseillers municipaux, mais bien parce que la mairie a relayé auprès de moi un chantage aux subventions d’Etat. En effet, la mairie m’a fait avertir d’abord mercredi 3 novembre, par téléphone, par l’adjointe chargée des maisons de quartier et élue représentant la ville au conseil d’administration du Centre socioculturel des 3 Cités, qu’il y avait un problème avec la tenue du Forum antirépression dans la salle place de France. Elle m’a aussi assuré qu’il n’y avait pas (ou plus) de menaces de la part de la préfecture sur les subventions Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité versé par l’État. Puis le lendemain, par mél l’autre élue du quartier représentant la ville au conseil d’administration du Centre socioculturel des 3 Cités, m’a prévenu que la préfecture menacerait gravement le CSC des 3 Cités. D’après elle, selon Mathias Aggoun, directeur de cabinet du Maire de Poitiers, et Francis Challard, 2ème adjoint aux finances et au personnel du conseil municipal, si le Forum antirépression des 13 et 14 novembre se tenait dans la salle prêtée par le Centre socioculturel des 3 Cités Place de France, l’Etat risque (très fort) de supprimer les subventions de la Maison de quartier, soit après vérification auprès de la direction du Centre, quelques 60 000 €. Ils ont même rajouté que si ces subventions sont supprimées, le CSC des 3 Cités ferme. Mathias Aggoun, m’a confirmé personnellement au téléphone cette menace en me précisant que je ne pouvais pas être à la fois président d’une maison de quartier ET participant actif du comité antirépression ET que le Forum antirépression se tienne dans une salle prêtée par cette maison de quartier. Il m’a proposé de faire le Forum antirépression aux salons de Blossac.

S’il n’y avait eu que le reproche de “confusion des genres”, puisque je trouve que c’est sans objet et que de toute façon que s’il y avait quelque chose de réel ici, c’était du ressort du conseil d’administration du Centre socioculturel des 3 Cités, en tout cas ni à l’appréciation de la mairie ni à celle de la préfecture, jamais je n’aurais démissionné.

Ce n’est pas moi tout seul en tant que président du Centre socioculturel des 3 Cités qui ai “projeté dans un premier temps d’accueillir le week-end dernier au centre socioculturel un forum anti-répression.” mais le Conseil d’administration du Centre. En effet, cette décision a été votée par lui le 22 juin 2010 (Compte rendu du CA validé par le CA du 19 octobre 2010). Nous pouvons lire au 7° point intitulé “Forum anti-répression

Le forum anti-répression a déjà eu lieu l’année dernière au CSC 3 Cités [ce qui est une inexactitude car si la soirée de soutien aux inculpés du 10 octobre avait bien eu lieu dans la salle place de France le 22 octobre 2009 avec l’accord quasi unanime des membres du CA, Le Forum antirépression proprement dit avait eu lieu à la Maison du peuple le 5 décembre 2009] L’idée de ce Comité anti-répression est de faire intervenir des sociologues et autres professionnels sur des thèmes de société actuels. Jean-François [Chazerans] propose de la faire aux 3 Cités et particulièrement au CSC.

Est-ce que le CSC s’associe à l’organisation du Forum anti-répression ?
NON
Vote du Conseil d’administration :
Pour – 3 administrateurs
Contre – 11 administrateurs
Est-ce que le CSC prête une salle pour l’organisation de ce forum ?
OUI
Pour- 13 administrateurs
Absention – 1 administrateur.

Ne faudrait-il donc pas interroger la Ville et la Préfecture sur ce chantage aux subventions ? Ne faudrait-il pas les interroger sur ce qu’elles mettent derrière ce qu’elles appellent mélange des genres ? Ne faudrait-il pas interroger la Mairie sur son ingérence évidente dans les affaires du centre socio-culturel des 3 Cités, le prêt de salle pour l’organisation du Forum antirépression ayant été accepté par le CA du CSC des 3 Cités à l’unanimité moins une abstention ?

Lien Permanent pour cet article : http://www.antirep86.fr/2010/11/23/precisions-concernant-ma-demission-de-la-presidence-du-centre-socioculturel-des-3-cites-et-le-pret-de-la-salle-place-de-france-pour-le-forum-antirepression-par-jean-francois-chazerans/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*