«

»

Imprimer ce Article

Communiqué tract d’Antirep86 : Poitiers ville occupée

Poitiers ville occupée

Comité Poitevin Contre la Répression des Mouvement Sociaux

Partout dans Poitiers, on entend le bruit des bottes :

  • patrouilles incessantes de la police et de la brigade anticriminalité (BAC) ;
  • sirènes intempestives de leurs véhicules ;
  • police municipale qui devient pléthorique (17 agents dont 7 gardes urbains) – tandis que le budget culturel de la ville se réduit –, et qui a par exemple effectué des rondes sans arrêt pendant la Journée des associations
  • voitures de police devant les lycées, avec policiers en civil à l’intérieur des établissements ;
  • contrôles de police le jeudi soir près des bars, avec fouilles et amendes
  • fermeture administrative des bars et des boîtes de nuit, etc.

Tout est fait pour surveiller, contrôler, réprimer, rendre impossible la vie sociale et intimider la population, principalement la jeunesse.

Depuis sa création voici un an et demi, le Comité poitevin contre la répression des mouvements sociaux ne cesse de dénoncer les méthodes de répression policières mises en œuvre contre les mouvements sociaux, et en particulier certains de leurs acteurs et actrices

  • des méthodes expérimentées dans les quartiers puis généralisées :

harcèlements et provocations en tous genres, suivis de tabassages, d’arrestations, de gardes à vue prolongées et de procès. Tout le monde sait très bien, et le gouvernement plus que tout autre, que le mouvement actuel contre la réforme des retraites ne peut aboutir sans que les lycéens et les étudiants n’y participent activement. Le gouvernement et ses sbires cherchent donc à mettre tout en œuvre pour museler la jeunesse, afin de l’empêcher d’entrer dans la lutte et de se radicaliser.

Le Comité poitevin contre la répression des mouvements sociaux dénonce ce climat répressif délétère et exige la possibilité pour chacun et chacune d’exercer ses droits politiques, de se rencontrer, de vivre, circuler, s’exprimer, et jouir sans entraves.

Sois jeune et tais toi

Sois jeune et tais toi

Comité poitevin contre la répression des mouvements sociaux. antirep86@free.frhttp://www.antirep86.fr

Flics, hors de nos vies, hors de nos villes

Flics, hors de nos vies, hors de nos villes

Lien Permanent pour cet article : http://www.antirep86.fr/2010/10/08/communique-tract-dantirep86-poitiers-ville-occupee/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*