«

»

Imprimer ce Article

De paroles (justifiées) en l’air au A cerclé, la répression va toujours bon train à Poitiers.

Jeudi 3 juin, c’est Guillaume qui repasse en procès après avoir fait appel d’une condamnation pour un acte terroriste odieux : avoir osé tracer en mai 2009 un A cerclé sur une porte à Poitiers. La population fut à ce point effrayée par cette déclaration de guerre à la société que nul n’osa porter plainte. Heureusement, la Justice est là pour pallier l’absence de civisme des citoyens passifs : deux mois de prison avec sursis et 300 euros d’amende. Ce procès ne fut qu’un épisode dans une longue série – rappelons que mardi 8 juin Alain est convoqué devant le tribunal de grande instance de Paris pour avoir crié : “Le procureur est un salaud, un Papon” devant le monument de la Résistance de Blossac, lors d’une manifestation de soutien aux condamnés du 10 octobre 2009. Cet acharnement policier et judiciaire ne semble pas près de se calmer, mais il ne nous calmera pas non plus. C’est que nous savons bien que ce ne sont ni les actes ni les paroles en eux-mêmes qui sont condamnés, mais un ensemble de pratiques politiques – cette fois qualifiées d'”anarchistes” par le policier qui interrogea Guillaume, une autre fois ce sera un autre -isme, une autre idéologie, un autre drapeau, peu importe. Ce qui est visé, c’est le refus de cette société qui pressure les plus pauvres, expulse les sans-papiers, va condamner lourdement les émeutiers de Villiers-le-Bel, massacre à Gaza et mazoute les côtes américaines. Cette société qui prive de liberté d’expression tous ceux qui la contestent. Il faut bien trouver des coupables à tout prix, et remplir prisons et camps de ré/détention !

La solidarité ne se mendie pas… Tous au palais de justice jeudi 3 juin à 16 h 30 !

Lien Permanent pour cet article : http://www.antirep86.fr/2010/06/01/de-paroles-justifiees-en-l%e2%80%99air-au-a-cercle-la-repression-va-toujours-bon-train-a-poitiers/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*