«

»

Imprimer ce Article

Nouvelle manif des lycéens et nouveaux incidents NR 26-01-10

En fin de matinée, les lycéens étaient à Victor-Hugo.

Hier matin, près de trois cents lycéens ont manifesté devant plusieurs établissements de la ville. Des incidents ont été signalés et deux jeunes arrêtés.

Le mouvement (peu organisé et confus) aurait débuté au lycée Alienor d’Aquitaine. Il était environ 7 h 30. Un groupe de jeunes a décidé de mener une action contre la réforme des lycées.
Le groupe de manifestants, estimé à environ 250-300 personnes par la police, a entamé “une tournée des lycées de Poitiers”. Non sans quelques incidents. Au lycée des Feuillants, des extincteurs sont vidés, l’alarme est déclenchée et plusieurs carreaux sont cassés.

“Ils ont vidé
des extincteurs
en partie
sur des élèves”

“Il y avait environ trois cents personnes à l’extérieur. Une dizaine de personnes sont entrées, on se demandait ce qu’elles voulaient, elles n’ont pas tenté de débaucher les élèves, elles se sont montrées violentes”, explique la directrice adjointe de l’établissement.
“Certaines ont fait irruption dans les classes, un professeur a eu des documents arrachés des mains et piétinés, un extincteur a été en partie vidée sur des élèves, du matériel a été bousculé.” La direction de l’établissement a porté plainte pour les dégradations et les intrusions. Un mineur a été interpellé à la suite de cet épisode.
Plus tard, vers 9 h 30, les manifestants sont arrivés devant le lycée Louis-Armand. “On a essayé qu’ils ne rentrent pas chez nous”, raconte le proviseur. Mais quelques élèves du lycée technique, une trentaine selon le chef d’établissement, ont voulu rejoindre leurs camarades dans la rue. Un jeune de 16 ans a été interpellé par la police. Il avait dégradé le grillage, pour quitter l’établissement. Une affaire qui n’a rien à voir avec la manifestation, indique le parquet. Le proviseur a déposé plainte pour dégradations.
En fin de matinée, les lycéens se sont regroupés devant le lycée Victor-Hugo pour tenter de bloquer la circulation. La police les a maintenus sur le trottoir. Le dispositif a été levé avec la dispersion des manifestants. La garde à vue des deux jeunes arrêtés hier matin a été levée dans la journée.

E. Coupaye et B. Delion

Aymeric, lycéen à Victor-Hugo, rappelle les revendications : “On veut créer un mouvement contre la réforme des lycées qui n’a qu’un but économique. On veut une école où l’on soit content d’aller”.

Lien Permanent pour cet article : http://www.antirep86.fr/2010/01/27/nouvelle-manif-des-lyceens-et-nouveaux-incidents-nr-26-01-10/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*