«

»

Imprimer ce Article

La pression monte au lycée Victor-Hugo NR-CP 12-01-10

La police a fermement délogé les élèves qui bloquaient l’entrée du lycée Victor-Hugo hier matin. Ce blocus a légèrement perturbé la circulation dans le centre-ville de Poitiers.

La police a délogé les élèves qui bloquaient l’entrée du lycée Victor-Hugo à Poitiers hier matin, pour protester contre la réforme ministérielle.

Action, réaction ! Ceux qui ont vu, ou revu, le film Les Choristes dimanche soir à la télévision, ont pu vérifier que ce principe pédagogique est appliqué à la lettre à Poitiers, au lycée Victor-Hugo. Hier matin, le blocus de l’établissement organisé par des élèves opposés à la réforme Chatel (du nom du ministre de l’Éducation) a duré moins de deux heures. Le cadenas des lycéens n’a pas résisté au coupe boulons des forces de l’ordre appelées à la rescousse par la hiérarchie de l’établissement. Et l’occupation des voies de circulation de la rue Victor-Hugo n’a guère duré plus longtemps ; les policiers ont rapidement repoussé tout le monde sur le trottoir. Sans heurts, mais fermement. Bloqué à 8 h, le lycée a rouvert à 9 h 30 et les cours ont repris à 11 h.

“On veut un lycée à 25 élèves par classe”

C’est la deuxième fois en moins d’un mois que des lycéens bloquent l’entrée de Victor-Hugo. La précédente tentative, une semaine avant Noël, s’était soldée de la même façon. Les manifestants protestent contre « contre la politique gouvernementale de l’Éducation » en général, et contre la réforme du lycée pilotée par Luc Chatel en particulier. Le retrait de cette réforme figure parmi les principales revendications des lycéens, mais pas seulement. « On veut une vraie réforme, avec un lycée à 25 élèves par classe au lieu de 35 ou 36 aujourd’hui, assuraient-ils hier matin. On demande aussi le retour du BEP et du bac pro en quatre ans au lieu de trois, l’arrêt des suppressions de postes dans l’Éducation nationale et la régularisation de tous les étudiants sans papiers. »
Pour l’instant, à Poitiers, la grogne lycéenne n’a touché que le lycée Victor-Hugo. Une prochaine mobilisation est annoncée pour jeudi prochain, dans le cadre d’un appel national.

Philippe Bonnet

Lien Permanent pour cet article : http://www.antirep86.fr/2010/01/12/la-pression-monte-au-lycee-victor-hugo-nr-cp-12-01-10/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*