«

»

Imprimer ce Article

Sanction après les manifs NR 06-06-2009

Une fois sortis du tribunal pour enfants, les lycéens jugés sont venus expliquer à leurs camarades la décision prise par la justice à leur encontre.

Poitiers. Trois lycéens ont été reconnus coupables, hier, pour des violences et des jets de projectiles contestés, lors des manifestations de 2008.

Le tribunal pour enfants de Poitiers vient de fermer un chapitre ouvert il y a un an. Il s’était sagement donné du temps, pour ne pas juger à chaud, alors que le climat était conflictuel et que les manifestations lycéennes continuaient à battre leur plein à Poitiers au printemps 2008. Seulement voilà, un an après les faits, si le climat est différent, le conflit existe toujours. La décision rendue hier viendra conforter chacun dans ses positions.
Sami, Clément et Romain, alors lycéens à Victor-Hugo, au Bois-d’Amour et à Camille-Guérin, ont été reconnus coupables de violences en réunion sur des dépositaires de l’autorité publique. Ils ont écopé d’une admonestation, une mesure éducative. Ils avaient été interpellés, en mai 2008, après des manifestations émaillées d’affrontements avec les forces de l’ordre, notamment aux abords du rectorat. Sur la foi de témoignages de policiers et de documents photos et vidéos, expliquait alors le parquet. Sauf que les trois lycéens, très engagés dans le mouvement lycéen, avaient toujours contesté avoir utilisé des projectiles pour exercer des violences sur les forces de l’ordre.
Un comité de soutien était présent, hier matin, devant le palais de justice, alors que les trois lycéens étaient convoqués dans le cabinet du juge pour enfants pour prendre connaissance de sa décision.

Lien Permanent pour cet article : http://www.antirep86.fr/2009/06/06/sanction-apres-les-manifs-nr-06-06-2009/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*