«

»

Imprimer ce Article

“L’anti-pub n’est pas du vandalisme pur et simple mais un acte politique” NR 21-05-09

A plusieurs reprises déjà, le tribunal correctionnel de Poitiers a eu à juger des affaires liées aux activités des anti-pub. Ils étaient poursuivis pour avoir ôté les affiches publicitaires des sucettes avant de les remplacer par leurs propres compositions.
Le comité Interlutte 86 vient de réagir, par l’intermédiaire d’un communiqué, aux interpellations survenues lundi matin. “Nous tenons à rappeler que l’anti-pub n’est pas un acte de vandalisme pur et simple, mais bien un acte politique visant à afficher une critique claire de la société de consommation et de ses méthodes de propagande. […] Nous affirmons notre soutien inconditionnel et notre solidarité aux personnes interpellées, victimes des dérives sécuritaires”, estime le comité Interlutte 86.
Les membres du comité ajoutent que “cette nouvelle affaire ne fait que conforter l’ambiance actuelle sur la criminalisation des militants”.
Un point de vue qui risque d’être très difficilement défendable devant la justice. Le comité Interlutte 86 envisage par ailleurs d’organiser un comité de soutien après les interpellations et la prolongation de garde à vue, hier, des quatre personnes arrêtées.

Lien Permanent pour cet article : http://www.antirep86.fr/2009/05/21/%e2%80%9c-l%e2%80%99anti-pub-n%e2%80%99est-pas-du-vandalisme-pur-et-simple-mais-un-acte-politique-%e2%80%9d-nr-21-05-09/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*