«

»

Imprimer ce Article

Interlutte 86 : Communiqué anti-repression

Dans la nuit du lundi 18 mai au mardi 19 mai, quatre personnes ont été interpellées, suspectées d’avoir dégradé un panneau publicitaire. Quoiqu’il en soit de leurs agissements , nous tenons à rappeler que l’anti-pub n’est pas un acte de vandalisme pur et simple, mais bien un acte politique visant à afficher une critique claire de la société de consommation et de ses méthodes de propagande. Ces quatre personnes ont été placées en garde à vue, garde à vue qui a été prolongée de 24h ce mardi 19 mai. Nous affirmons notre soutien inconditionnel et notre solidarité aux personnes interpellées, victimes des dérives sécuritaires qui sévissent la ville de Poitiers depuis plus de 4 mois. En effet, en l’espace d’un mois, la plupart des personnes mobilisés dans les luttes sociales locales ont eu à faire, de proche ou de loin, aux forces de police qui imposent une situation de tension, à coups d’interrogatoires, de pistages, de gardes à vue de 48h, de perquisitions et de contrôles d’identité injustifiés.

Cette nouvelle affaire ne fait que conforter l’ambiance actuelle qui ne tourne plus qu’autour de l’hyper-contrôle et de la criminalisation des militants, s’inscrivant dans la démarche sécuritaire et liberticide du gouvernement. Un rassemblement de soutien sera certainement organisé au cours de la semaine, en fonction de leur comparution immédiate ou de leur prochaines convocations.

Interlutte 86

Lien Permanent pour cet article : http://www.antirep86.fr/2009/05/19/interlutte-86-communique-anti-repression/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*